Haguenau fête les 900 ans de sa fondation

Arcades et clés de voûte coiffant le hall d’entrée du Musée Historique. © Photos R.A.N.
Arcades et clés de voûte coiffant le hall d’entrée du Musée Historique. © Photos R.A.N.
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
L’année 2015 marquera un nouveau tournant dans l’histoire de l’ancienne cité impériale. A seulement une trentaine de kilomètres de Strasbourg, on se laissera emporter par le nouvel élan que les élus et la population haguenovienne se réservent de lui imprimer pour l’occasion. Et ce dès le mois de janvier.

Elle aurait certainement ressemblé aux célèbres cités médiévales d’Alsace, la ville fondée par l’empereur Frédéric Ier Barberousse – maisons à colombages à la clé – s’il n’y avait eu les désastres de la guerre. Sous le Roi-Soleil, les troupes de Joseph de Montclar détruisent Haguenau qui sera, après reconstruction au 18e siècle, à nouveau ravagée durant la Deuxième Guerre mondiale. Neuf siècles se sont écoulés et la ville frontière du poumon vert alsacien parie sur un bond en avant avec comme slogan : « 900 ans d’histoire et la métamorphose continue ». La ville a pour volonté, durant toute l’année 2015, de créer de nouveaux espaces dédiés à la convivialité citadine, des zones de rencontre où circuleront piétons et cyclistes. Festival folklorique, meeting aérien, festival de musique seront de la partie, sans oublier les sites culturels phares que sont le Musée Alsacien et le Musée Historique.

La balade urbaine réserve également quelques étapes de choix et de nobles bâtiments tels que la chapelle des Annonciades, l’église Saint-Georges et son somptueux retable du Jugement Dernier, l’Ancienne Douane, la Halle aux houblons et les tours des Pêcheurs et des Chevaliers. Un itinéraire à redécouvrir, en cette date anniversaire, au cœur d’un tracé conservant la mémoire des anciens remparts du temps où Haguenau resplendissait au sein de l’Empire romain germanique.

Frédéric au balcon

Le porte-drapeau de Haguenau, gravure de Köbel, 1545 © Photo R.A.N.

Le porte-drapeau
de Haguenau, gravure de Köbel, 1545 © Photo R.A.N.

Le Musée Historique de Haguenau, héritage de l’annexion prussienne, surprend de prime abord par son allure néo-Renaissance hors du temps. Certains y voient un vestige du château impérial de Frédéric Ier Barberousse, lequel château fut probablement dévasté par l’armée de Louis XIV. L’empereur lui-même, d’ailleurs, n’est-il pas représenté sous forme d’une sculpture habillée tel un croisé, à l’angle du porche qui ouvre sur le château ?
Merveille des merveilles, un vitrail réalisé d’après l’œuvre de Léo Schnug, l’illustrateur chéri de Guillaume II, vous accueille dès votre entrée. Chapeau bas devant la performance de cet extraterrestre du dessin médiéval dont l’esprit (parfois aviné) plane toujours au-dessus du colossal château du Haut-Kœnigsbourg.
Le parcours muséographique s’amorce avec la Préhistoire et se conclut avec le début du 20e siècle en passant par les faïences Hannong, l’Art Nouveau et l’art régional alsacien. Cette dernière tendance est superbement représentée par quelques peintres emblématiques tels que Robert Kammerer, Lucien Blumer ou Gustave Stoskopf.

Informations

Tél : 03 88 90 29 39

En savoir +


Faites vos valises

A l’entrée de Haguenau s’est établi un nouveau venu, à l’enseigne discrète, proposant un voyage fascinant à travers le monde des malles et des valises. Un univers insoupçonné dont Jean-Philippe Rolland, malletier de son état, nous a ouvert les portes. Le Musée du bagage, ce sera notre coup de foudre, tant ce lieu regorge de merveilles d’ingéniosité et de bon goût. Jean-Philippe, amoureux de son métier, a réuni ici plus de 600 bagages dont beaucoup portent la griffe des plus grands : Vuitton, Hermès, Goyard, Moynat…

Visite à ne manquer sous aucun prétexte pour une belle initiation à la manière d’emporter absolument toute sa vie avec soi à l’autre bout du monde.

Informations

Tél : 03 88 93 28 23

En savoir +

Le Musée du bagage, une caverne d’Ali Baba du transport de luxe. © Photo R.A.N.

Le Musée du bagage, une caverne d’Ali Baba du transport de luxe. © Photo R.A.N.


Vidéo


Focus

Toute de rouge vêtu

© Photo R.A.N.Le Musée Alsacien, musée des arts et traditions populaires d’Alsace du Nord, a pris place dans la chancellerie - fondée en 1484 - qui régissait l’ancienne ville libre de Haguenau.
La vocation de musée prend effet en 1972 pour donner à découvrir les différents aspects patrimoniaux de la région. Plaques de poêles et cheminées, imagerie populaire et religieuse, costumes traditionnels, artisanat, le spectre culturel est bien représenté, sans oublier l’art de la poterie puisque nous sommes bien ici dans le pays des magiciens de la terre cuite.